Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 15:29

Le thon rouge est une espèce de thon caractérisées par la couleur rouge de leur chair.

Cette espèce est l'une des plus grosses espèces de thons.

Deux de ces espèces sont considérées comme menacées par la surpêche, selon diverses sources.

 

On distingue trois espèces de thon rouge dans le monde :

  • Le thon rouge du Nord, ou thon rouge de l'Atlantique
  • Le thon rouge du Sud (espèce classée en danger critique d'extinction)
  • Le thon rouge du Pacifique

En 2006, la Commission Internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique (CICTA) a montré que la capacité de pêche de thons rouges en Méditerranée dépasse largement la capacité de production de la ressource.

 

Les thons rouge de l'Atlantiques Est peuvent se reproduirent dès l'âge de 4 ans et ceux de l'Atlantique Ouest peuvent se reproduirent dès 8 ans.

Les femelles pondent une fois tous les deux ou trois ans. Les grands thons rouges européens reviennent chaque année sur les mêmes zones de reproduction en Méditerranée autour des Baléares et du détroit de Sicile.

Après s'être accouplée, les femelles pondent des millions d’œufs en juin. Les jeune naissent en juin et atteignent 30 cm et pèse 1 kg en octobre.

 


La chair rouge est très prisée par le marché japonais, pour la confection des sushis et sashimis, notamment la partie ventrale.  Les Japonais préfèrent surtout le thon gras et très gras, à savoir le thon provenant des mers froides et non pas des mers du sud.

 

L'espèce de Thon rouge du Sud est pêchée dans les trois océans, dans l'hémisphère sud. Les prises autorisées s'élèvent à 11 810 tonnes par an. Cela concerne surtout les pêcheries japonaises et australiennes.

À la fin des années 1980, les stocks de Thon rouge du Sud, dans lesquels les Japonais puisaient, se sont effondrés. La pression de pêche a alors été reportée vers le Thon rouge de l'Atlantique, surtout pêché en Méditerranée où il vient se reproduire.

 


Selon le WWF, de 2000 à 2010, 14 300 tonnes de thon rouge en conserve, soit environ 18 000 tonnes de poisson vivant, ont été illégalement commercialisées via le Panama.

 

 

Repost 0
Published by sos planete sauvage - dans Les animaux
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 15:07

Bonjour à tous !

Aujourd'hui, je vais vous présenter mes petits compagnons poilus !

Une petite information, cet article sera présenté comme si c'était un interview entre mes petits amis et moi...

 

Ce qui est bien, c'est qu'aucun d'entre eux n'a les mêmes goûts ! Certains sont paresseux, d'autres aiment jouer... etc !

 

Mais après tout, laissons leur la parole ! Les animaux ont aussi le droit de parler sur ce blog !

 

On peut commencer avec la petite mascotte de la maison, j'ai nommé :

 

Azuella :


P1050415.JPG

-"Coucou Azuella ! Contente de paraître sur mon blog ?"

-" Ouaf ! Ho oui, alors ! Depuis que tu m'en parles..."

- "Tu peux te présenter ? Je pense que les personnes qui lisent cet article seront interressées !"

-" Pas de problème !"

 

-" Bonjour, je m'appelle Azuella ! Je suis une jeune femelle Shih tzu de 5 ans ! J'adore manger ! A la maison, on me surnomme l'aspirateur sur patte ! J'aime bien dormir aussi ! Et quand je ne dors pas ou que je ne mange pas, je joue avec ma petite maîtresse, la créatrice du blog ! Mais attention, des fois, je suis une vraie chipie !"


-" Merci Azuella ! Ce sera tout !"

-"Ouaf ! Déjà ?"

 

Deuxièmement, voici le dernier arrivant à la maison :

 

Gréco :

 

octobre-2011--63-.JPG

 

-" Salut Gréco ! Comment vas-tu ?"

-" Miaou ! Salut Léa ! Je vais très bien et toi ?"

-" Ca va, merci ! Pourrais-tu dire quelques mots pour tous ceux qui lisent cet article ?"

 

-" Bien sûr ! Alors, je m'appelle Gréco ! Je suis un jeune mâle Maine Coon de 3 ans ! Je suis un gros paresseux qui adore le paté pour chat Sheba ! Je passe mes journées à courir dehors et à voir mes copines ! Miaou ! Elles sont très belles ! Comme tous les Maine coon, je suis un chat qui adore l'eau ! D'ailleurs, je dors souvent dans les lavabos de la maison..."

 

-"Merci pour ces informations Gréco !"

-" Pas de quoi !"

 

Ensuite, la famille la plus nombreuse de la maison :

 

La famille "Super Lapin":

 

P1050416.JPG

 

Parmis nos 8 lapins :

Chez les garçons : Pinou, Guismo, Papyrus, Flocon

Chez les filles : Angélique, Anémone, Etincelle et Céleste

 

-"Bonjour tout le monde ! Comment allez-vous ?"

-" On va tous très bien ! Mais pourquoi nous prends tu en photo ?"

-"C'est pour vous mettre sur mon blog ! Vous savez Sos Planète Sauvage !"

-" Ha ! D'accord !"

-" Vous pouvez dire quelques mots pour les lecteurs de cet article ?"

 

-"Pourquoi pas ? Nous sommes une famille nombreuse qui compte 8 lapins en tout ! Il y a 4 mâles et 4 femelles ! Nous sommes tous très gourmands et très rapides ! Mais on est aussi assez paresseux..."

 

-" Ok ! Merci pour tout ! A plus tard !"

-"Bye !"

 

 

Et voilà, c'est déjà la fin ! Bon, il reste bien ma petite tortue Ying et mes 3 poissons... Mais aucun d'entre eux n'a voulu être pris en photo !

J'espère que ce petit article vous aura plu ! Et que vous trouverez mes petits compagnons très mignons et assez sympathiques !

 

A plus tard !

 

 

 

Repost 0
Published by sos planete sauvage - dans Les animaux
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 15:30

Les grandes firmes telles que Bayer ont joué tous leurs atouts, mais le pouvoir citoyen, la science et l’éthique politique ont pris le dessus!

 

Vanessa Amaral-Rogers, de l’association pour la préservation des insectes Buglife, a déclaré:

“Le vote a été serré, mais grâce à l’immense mobilisation des membres d’Avaaz, des apiculteurs et d’autres défenseurs des abeilles, nous avons gagné. Je suis certaine que nos milliers d’appels, nos e-mails aux ministres, nos actions à Londres, à Bruxelles ou à Cologne et l’immense pétition ayant rassemblé plus de 2,6 millions de signatures ont été décisifs. Merci à Avaaz et merci à toutes celles et ceux qui ont travaillé dur pour sauver les abeilles!”

Les abeilles pollinisent deux tiers de nos aliments. Quand les scientifiques ont averti que ces petits insectes étaient sur le point de disparaître en silence, Avaaz s’est mobilisée et nous n'avons pas cessé de nous battre jusqu’à la victoire finale. Notre victoire cette semaine est le résultat de deux ans de travail: nous avons envoyé des milliers de messages aux ministres, organisé des actions médiatiques avec les apiculteurs, financé des sondages et bien plus encore. Voici comment nous avons remporté cette victoire:

  • Pression sur la France. En janvier 2011, 1 million de personnes signent notre appel à la France afin qu’elle maintienne son interdiction des pesticides néonicotinoïdes. Les membres d’Avaaz et les apiculteurs rencontrent le ministre de l’Agriculture et envahissent les ondes pour l’obliger à tenir tête au lobbying des grandes multinationales en maintenant l’interdiction des néonicotinoïdes -- envoyant ainsi un message fort aux autres pays européens.

  • Bernie à Bruxelles
    Bernie, notre immense abeille gonflable, remet les 2,6 millions de signatures de notre pétition à l'UE à Bruxelles.
  • Résister contre les multinationales toutes puissantes. Bayer a affronté Avaaz et ses alliés, qui ont manifesté lors de ses 3 dernières réunions annuelles. Les cadres dirigeants et les actionnaires du géant des pesticides ont été accueillis dans leurs locaux par des apiculteurs, un bourdonnement sonore et d’immenses banderoles avec notre appel, signé par plus d’1 million de personnes les invitant à suspendre l’utilisation des néonicotinoides tant que les scientifiques n’auront pas évalué leur effet sur les abeilles. Avaaz parvient même faire une présentation durant cette réunion, mais Bayer dit “non”.

  • La science avant tout. En janvier, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) estime que trois pesticides posent des risques inacceptables pour les abeilles. Nous saisissons cette occasion pour amener les responsables politiques européens à écouter les experts. Notre pétition rassemble rapidement 2 millions de signatures. Après de nombreux entretiens avec les décisionnaires européens, Avaaz remet cet appel au QG de l’UE à Bruxelles. Ce même jour, la Commission propose une interdiction d’une durée de 2 ans!

  • Manifestation des apiculteurs
    Les apiculteurs remettent notre pétition au 10 Downing Street
  • Saisir les opportunités. En février et mars, la bataille pour les abeilles s’intensifie. Dans toute l’UE, les membres d’Avaaz sont sur les starting-blocks tandis que les 27 décident du sort de la proposition. Lorsque les poids-lourds que sont le Royaume-Uni et l’Allemagne annoncent qu’ils s’y opposeront, Avaaz publie des sondages d’opinion montrant que l'immense majorité des Britanniques et des Allemands sont en faveur de l'interdiction. Les membres d’Avaaz envoient alors près d’un demi-million d’e-mails aux ministres de l’Agriculture européens. Apparemment plus effrayé par la voix de ses propres citoyens que par les pressions des lobbyistes de l’industrie chimique, le ministre britannique Owen Paterson dénonce une “cyberattaque”; mais les journalistes ne sont pas dupes et soutiennent notre campagne! Entre alors en scène Bernie, notre abeille gonflable de 6 mètres de haut, qui remet notre pétition à Bruxelles lors d’une mise en scène médiatique avant la dernière phase de négociations. Cette mobilisation aurait suscité l’intérêt du ministre espagnol, qui regarde de plus près les rapports d’experts et revient sur sa position. Las, nous n’obtenons pas encore la majorité nécessaire pour obtenir une interdiction des pesticides.

  • Bernie dans le journal The Independent
    Bernie l’abeille dans le journal The Independent
  • Enfin le feu vert! En avril, la proposition de loi est renvoyée en comité d’appel. Pour nous, il s'agit d'une vraie lueur d’espoir. Dans cette dernière ligne droite, Avaaz s’associe à différents groupes tels que la Environmental Justice Foundation, les Amis de la Terre ou le Pesticides Action Network, des apiculteurs et de célèbres stylistes amoureux des abeilles pour organiser une action devant le Parlement britannique. En Allemagne, des apiculteurs lancent leur propre pétition Avaaz adressée à leurs ministres. En à peine 2 jours, elle rassemble plus de 150 000 signatures. Elle est remise à Cologne quelques jours plus tard. Les appels téléphoniques continuent de submerger les ministères européens et Avaaz contrecarre un amendement délétère proposé par la Hongrie en renvoyant Bernie à Bruxelles. Les fabricants de pesticides achètent des espaces publicitaires dans l’aéroport par lequel arrivent les responsables politiques et envahissent les ondes pour proposer des solutions telles que le recours aux plantes sauvages. Mais leur plan de communication tombe à l’eau: d’abord la Bulgarie, puis le pays décisif, l'Allemagne changent de position. Cette semaine, nous remportons enfin notre grande victoire: plus de la moitié des pays européens votent pour l’interdiction!
Cette victoire est le fruit d’une longue bataille, qui n’aurait pas été remportée sans les scientifiques, les experts, les responsables politiques à notre écoute, les apiculteurs et nos partenaires de campagne. Nous pouvons être fiers de ce que nous avons accompli ensemble.

L’un des grands défenseurs des abeilles, Paul de Zylva, responsable de la section pesticides et pollinisateurs des Amis de la Terre, a déclaré:
"Merci aux millions de membres d’Avaaz qui se sont mobilisés en ligne et dans la rue. La pétition d’Avaaz et ses campagnes créatives ont sans aucun doute fait pencher la balance avec notre concours et celui d’autres ONG."
Il est temps de célébrer cette victoire en faveur de l’une des créatures les plus précieuses de la Terre. Mais l’interdiction de l’UE est pour l’instant limitée à 2 ans, en attendant d’autres évaluations. Et dans le monde entier, la survie des abeilles reste menacée par les pesticides qui les affaiblissent et les désorientent, ainsi que par la disparition de leur habitat naturel, détruit par l’industrialisation des espaces agricoles. En Europe et sur toute la planète, il nous reste encore beaucoup de travail pour que seule la science guide nos politiques agricoles et environnementales. Et c’est notre communauté qui parviendra à relever ce défi. :)
L'équipe d'AVAAZ
http://www.avaaz.org/fr/
Repost 0
Published by sos planete sauvage - dans Sauver les espèces en danger
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 16:03

Bonjour à tous !

Voici une deuxième partie des paysages de la Terre !

 

Paysage "Mer" :

 

 

 

Les vagues :

 

Les montagnes :

 

 

Les plages :

 

Et voilà !

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by sos planete sauvage - dans Vivre en harmonie avec notre planète
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 14:44

 

 

J'espère que ce diaporama vous aura plu ! 

 

Pour info : C'est le premier diaporama que je construis avec le site Kizoa...

 

Bonne journée et à bientôt!

Repost 0
Published by sos planete sauvage - dans Vivre en harmonie avec notre planète
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 15:05

Bonjour,

Voiçi les résultats du concours de Pâque...

Comme je n'arrivais pas à me décider sur les dessins que vous m'avez envoyés, je ne ferais pas de podium cette fois-ci !

 

Voici enfin les dessins ! Nous avons le dessin de :

 

Charlotte

 

Charlotte.jpg

Ensuite, nous avons le dessin de :

Zarha

 

Zarha.jpeg

 

Après le dessin de Zarha, nous avons le dessin de :

Anabel

 

Anabel.jpg

 

Et pour terminer, nous avons le dessin de :

Cendrine

 

Cendrine.jpg

 

Félicitation à tous nos participants !

 

 

 


Repost 0
Published by sos planete sauvage - dans Concours SOS planète sauvage
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 16:28

La cistude d'Europe est une espèce de tortue d'eau douce vivant de façon naturelle en France.

 

Jusqu'au XIXème siècle, elle occupait de grands territoires dans toute l'Europe, la Russie et la côte nord Africaine.

Aujourd'hui, elle est en déclin dans toute son aire de répartition et occupe des zones moins étendues. Cette régression en fait maintenant une espèce menacée qu'il faut sauvegarder.

 

La tête, le cou, les pattes et la queue sont noirs, ponctués de tâches jaunes. Les pattes sont palmées avec de fortes griffes qui facilitent les déplacements dans l'eau comme sur terre. La carapace est ovale et un peu bombé, de couleurs vert à noir. Elle est fréquemment ornée de points ou stries jaune. La face ventrale, aussi appelée plastron, est plutôt claire avec quelques motifs noirs.

 

La carapace peut atteindre 20 cm pour les femelles et 16 cm pour les mâles.

Les femelles peuvent peser 1,3 Kg environ et les mâles environ 600 grammes.

 

Plutôt discret et craintif, cet animal recherche des milieux où le dérangement par l'homme est faible et dont la végétation en berge garantit une certaine sécurité face aux prédateurs.

 

La cristude d'Europe est une espèce protégée. Sa pêche est interdite.

C'est une espèce phare du Patrimoine naturel européen. A ce titre, elle est strictement protégée :

- En Europe par la convention de Berne

- En France par arrêté ministériel du 19/11/2007

 

Sa présence sur un territoire peut justifier la création d'un site Natura 2000 car elle est inscrite en annexe II de la Directive Européenne "Habitat, Faune, Flore."

 

 

 

Repost 0
Published by sos planete sauvage - dans Les animaux
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 15:25

Informations prises sur le site : http://www.ville-saintbres.fr/?p=16705

13 et 14 avril 2013 > Un printemps sous les arbres

printempsLa municipalité de Saint-Brès dans l'H"rault vous invite à un week-end de découverte autour de l’arbre, des plantes et de la nature, dans le cadre historique du parc du château de notre village, autour d’exposants, de conférenciers et d’artistes.

Un printemps sous les arbres souhaite amener le public à flâner sous les arbres, pour mieux connaitre ces espèces végétales et apprendre à les regarder autrement. Vous partirez à la rencontre des essences présentes dans le parc, en appréhendant la diversité de leurs formes et usages. Vous vous approprierez le parc en tant que lieu d’histoire mais aussi en tant qu’espace culturel et pédagogique. Vous  rencontrerez des passionnés de plantes et des pépiniéristes divers et originaux ainsi que des artisans travaillant à partir d’essences et produits naturels. Et vous découvrirez la faune qui peuple nos espaces naturels.

La manifestation est parrainée par Francis Hallé, botaniste et biologiste, ancien Professeur de botanique à l’Université de Montpellier, spécialiste des forêts tropicales et grand amoureux des arbres. Il a dirigé les nombreuses missions scientifiques du « radeau des cimes » et il est l’auteur de nombreux ouvrages dont « plaidoyer pour l’arbre ».

ENTREZ – REGARDEZ – ECOUTEZ & DECOUVREZ LES ARBRES

Une buvette et une petite restauration seront assurées sur place par les parents d’élèves de l’Ecole Jean de la Fontaine.

Samedi 13 avril

14H00 : Conférence d’Odile BENOIT Chimiste eco-toxicologue « LES ALLERGIES DE PRINTEMPS»
15H00 : Conférence de Marie DE OLIVEIRA (Présidente de la MJC de Baillargues) « LES JARDINS SECS »
16H30 : Concert avec DIVANO DROMENSA 

Dimanche 14 avril

Toute la journée, connaissances des plantes du monde et de leurs usages, par une approche sensorielle et ethnobotanique ; dégustation de tisanes avec Michel VALANTIN

10H00 : Conférence d’Odile BENOIT Chimiste eco-toxicologue « L’ALOE VERA UN LEGUME A CONNAITRE »
11H30 : Démonstration de taille des arbres avec Moustapha BOUNZEL
12H00 : Inauguration autour d’un verre de l’amitié
14H30 : Conférence de Francis HALLE « L’ARBRE DANS TOUS SES ETATS »
15h30 : Contes pour toute la famille sur le thème de l’arbre par Anne DE FONTENAY

Pendant tout le week-end, dans le parc

  • Exposition promenade : les spécificités de l’arbre.
  • Parcours botanique permettant de découvrir les essences arborées et arbustives du parc (pour tout public). Approche historique du parc.
  • Jeu de piste et Quizz faisant intervenir les exposants.
  • Découverte et restauration d’un patrimoine enfoui : une Noria (puits) par les associations Oxy’JM et Générations Zen.
  • Pépiniéristes, artisans travaillant autour de la thématique de l’arbre et des plantes et démonstration des techniques de culture (compostage, taille …).
    Participants : Pépinières l’arc en Fleurs, Cactées et plantes grasses de collection, Iris de Thau, Plants potagers (légumes de variétés anciennes mention AB), Pépinières Issa, Pépinières Le Gac, Soins des plantes, Au Bonheur des Arbres, Cafignol, Mon vitalisme – Bienfaits de l’Aloe vera, Scupltures sur bois.

Dans le château, Salle Anduze de Saint-Paul (Salle des mariages)

Exposition « Vies d’ailleurs, vues d’ici

 

Plus d'information sur cette exposition, voir l'article : http://sosplanetesauvage.over-blog.com/article-exposition-a-saint-bres-115917324.html

Repost 0
Published by sos planete sauvage - dans Vivre en harmonie avec notre planète
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 17:10

L'Éléphant d'Afrique ou éléphant de savane d'Afrique est une espèce de mammifères de la famille des Eléphantidés.

 

L'éléphant d'Afrique est le plus grand animal terrestre, il mesure en moyenne 4 mètres à l'épaule et pèse environs 7,7 tonnes.

Cette espèce se rencontre en prairie, dans les marécage et au bord de fleuve.  La zone s'étent du Sahara jusqu'en Afrique du Sud.

 

L'éléphant d'Afrique a des oreilles plus longues et plus grandes que celles de son cousin, l'éléphant d'Asie. Il présente également une taille moyenne plus importante et un dos concave (Qui présente une surface courbe, creux...) Les mâles et les femelles ont des défenses externes, et sont d'habitude moins poilus que les éléphants d'Asie.

 

L'élevage des éléphants d'Afrique se fait dans un environnement clos et artificiel, il est assez difficile. Toutefois quelques zoos y parviennent, comme le Jardin Zoologique de Berlin-Friedrichsfelde.

 

L'éléphant d'Afrique est considéré comme une espèce menacée de disparition. On compte aujourd'hui environ 500.000 éléphants d'Afrique. Pour certains, les mesures de protection sont inutiles, car la population est stable. Pour d'autres, les éléphants sont localement surabondants, mais leur population générale diminue de façon alarmante, puisqu'en 1979 on l'estimait à 1,3 million et à 5 millions en 1930.

Leur principal danger est le braconnage lié au commerce de l'ivoire et la perte de l'habitat sont les causes principales de son déclin.

 


 

 

 

Repost 0
Published by sos planete sauvage - dans Les animaux
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 19:13

Connaissez vous le maine coon?


Le maine coon est une race de chat à poil mi-long  originaire de l'Etat du Maine aux Etats Unis. Ce chat au physique rustique est caractérisé par sa grande taille, son museau carré, ses oreilles avec plumets et son poil mi-long. Il est à ce jour l'une des plus grandes races de chat domestique, avec le savannah.  Le maine coon est également la plus ancienne race naturelle nord-américaine.

 

La légende veut que le maine coon soit issu d'un croisement avec un raton laveur...

 

Je vous présente Gréco, mon chat .21-03-11--1-.JPG

 

21-03-11--4-.JPG

 

Il vient de la chatterie du Kyolliga située à Lunel dans l'Hérault.

 

 

 

 

 

DSC_0246.JPG

Et voici ses derniers petits frères et soeurs: Icare, Ismène et Illias!

Ils ont déjà tous une famille qui les attend.

Mais si vous craquez vous aussi pour cette race de chat, vous pouvez contacter Françoise, la "maman" de tous ces bébés! gimenezfr@wanadoo.fr

 

Et si vous adorez les chats, peu importe la race, n'oubliez pas qu'à la SPA, ils sont nombreux à attendre une famille qui saura les aimer tendrement...Le refuge de Maurin est ouvert tous les jours (sauf jours fériés) de 14h00 à 17h30. Renseignements au 04.67.27.73.78

 

72243 TURQUOISE Turquoise...

 

LOONA 72213 Loona...

 

Toutes les deux sont dans l'attente d'un foyer.

 

Chacun devrait trouver le chat qui illuminera sa maison.

 

N'hésitez plus!

 

http://www.spa-montpellier.org/

 

Repost 0
Published by sos planete sauvage - dans Les animaux

Présentation

  • : Sos Planete Sauvage
  •  Sos Planete Sauvage
  • : Ce blog vous présente les animaux partageant la planète Terre avec nous et en particulier pour ceux qui sont en voie de disparition.Je souhaite vous les présenter et vous expliquer pourquoi ils risquent de s'éteindre.S'ils sont nombreux à être en danger, c'est malheureusement bien souvent la conséquence des actes de l'homme.Que pouvons-nous faire aujourd'hui pour éviter qu'ils ne disparaissent demain de la surface de la terre?
  • Contact

Blogs à voir !

AlienGirl Art : link

  • Dessins (mangas, jeux vidéos...ect)
  • Cosplay
  • BD

Japan Manga 34 : link

  • Blog sur le japon
  • Découverte de mangas

Recherche

Mes Archives